kit velo electrique

Opter pour un kit pour son vélo c’est choisir de donner une nouvelle polyvalence à sa machine. Non seulement, il devient plus rapide, mais on n’est pas obligé de changer de vélo ou d’investir dans un autre modèle. Grâce à ce kit, on bénéficie d’un équipement plus sportif et on peut personnaliser son vélo selon les trajets ou les besoins. Le kit est plus intéressant de par son prix et son entretien. Et même si vous avez un autre vélo, vous pouvez toujours l’utiliser. Mais avant de se lancer, il est nécessaire de connaître quel type de kit s’adapte à son vélo, quels sont les modèles les plus en vogue et où installer son kit ?

Pourquoi un kit pour vélo électrique ?

Une des raisons premières de l’achat d’un kit électrique est le rapport qualité/prix. Installer un kit est plus rentable et moins cher que de s’acheter un nouveau vélo électrique complet. De plus le kit est facile à installer et il n’est pas nécessaire que l’on soit expert en bricolage pour y arriver. Il est important de noter que ce n’est pas le kit le plus cher qui est de meilleure qualité. Avant de faire un achat, il est conseillé de lire les avis des internautes. Généralement, l’équipement acheté est aussi complet, toutes les pièces importantes sont dans le package. L’important est de se méfier des offres qui paraissent trop alléchantes, elles cachent souvent des entourloupes. Comme ces kits sont des produits techniques, les vendeurs ou distributeurs doivent donc être des experts dans le domaine.

Quel kit vélo électrique choisir ?

  • Le kit à moteur dans la roue est léger, donc il propose des performances plus attirantes avec un prix plus intéressant. Il est juste nécessaire de disposer d’un peu de talent de bricoleur. Pour ce modèle, la batterie et le contrôleur ne vont pas avec la roue. Selon le modèle de vélo et les capacités du bricoleur, l’installation du kit peut prendre entre 3 à 5 heures.
  • Le kit avec moteur dans le pédalier quant à lui est le plus complet. De ce fait, son installation est plus difficile et cela peut prendre entre 5 à 8 heures de travail. Le moteur est directement relié à la transmission et le kit remplace le pédalier d’origine. C’est l’équipement idéal pour les plus sportifs ou ceux qui aiment faire des parcours dans les terrains vallonnés.

Les kits pour vélos électriques ultra simplifiés

Pour ce kit en particulier, il dispose de tout l’équipement nécessaire pour transformer un vélo normal en un vélo électrique. Il s’installe dans la roue de votre vélo électrique et le capteur de vitesse s’installe dans le pédalier. Si le kit est d’apparence intéressante, il est important de noter que son installation demandera beaucoup de concessions par rapport aux autres kits. Son avantage réside dans sa capacité à être résistant contre l’usure grâce au moteur brushless (sans balais). Une connexion Bluetooth relie le boîtier à la roue et il fera office de compteur de vitesse.

De quoi se compose un kit pour vélo électrique ?

Un kit pour vélo électrique dispose de plusieurs pièces qui doivent être complètes pour que la transformation soit efficace.

  • D’abord il y a le moteur dont la puissance est fixée à 250 W maximum par la loi. Selon le type de kit choisi, il s’installe soit dans la roue soit dans le pédalier. Le vélo atteindra grâce à lui une vitesse de 32km/h.
  • La batterie qui est généralement en lithium-ion, choisie pour leur fiabilité et leur légèreté. Elle est souvent optionnelle, donc il sera nécessaire de l’acheter à part. les modèles de batterie pour vélo électrique du moment peuvent pousser le vélo à 40 jusqu’à 50 km de distance parcourue.
  • Le capteur de pédalage quant à lui notifie au moteur les mouvements du pédalier. L’assistance ne fonctionne donc qu’avec le pédalage.
  • Le contrôleur est le maillon fort du kit. Il gère l’assistance électrique, et assure le lien entre les pièces qui composent le kit.
  • Le boîtier de commande ou console s’installe du côté du guidon. C’est là que se règle le niveau d’assistance. Il affiche aussi la vitesse et la distance parcourue.
  • Et les câbles ainsi que le kit de conversion pour votre vélo électrique

Monter le kit sur la roue avant ou la roue arrière ?

  • Le moteur installé à l’avant est plus conseillé pour les assistances légères. Il est moins puissant avec moins de 500 W. Il est plus simple à installer et il n’est pas nécessaire de changer la roue libre ou la cassette. C’est un moteur intéressant pour les parcours dans la neige ou la boue et motricité est perfectible sur les types de sols comme le gravier ou le sable. Un moteur à l’avant limite aussi la puissance du vélo.
  • Pour le moteur électrique installé à l’arrière, elle est donc plus puissante, supérieure à 500W. Le pilotage est plus agréable et les performances sont plus palpables. L’installation peut se faire en sécurité et la motricité est bien plus supérieure. Cependant, la mise en place sera plus difficile puisqu’il faut changer la roue libre. Et en cas de crevaison, changer la roue sera plus difficile.

Tous les kits sont adaptés à tous les vélos ?

La plupart des vélos sont compatibles avec tous les kits. Cependant, avant tout achat, il faut toujours vérifier que l’entraxe entre les roues, la taille des pneus, la largeur des becs de cadre s’adaptent bien au kit qu’on prévoit d’acheter. Si vous optez pour un moteur au pédalier, il faut tenir compte du diamètre du tube du boîtier de pédalage et aussi de la largeur.

Différences entre kits vélo électrique et vélo à assistance électrique

La première différence est l’impact écologique que propose le vélo à kit électrique. Il ne sera pas nécessaire de changer de vélo, il faut juste installer le kit. Par rapport au VAE, le vélo à kit sera plus léger et offre des sensations plus intenses. Et le kit permet de personnaliser le vélo sans avoir à démonter beaucoup d’éléments. Le propriétaire pourra modifier son vélo en fonction de son trajet, de ses besoins, ce qui n’est pas toujours possible avec un VAE. Et en cas de défaillance, un kit sera plus facile à entretenir et à réparer, et moins coûteux. Et le plus c’est qu’il peut être utilisé sur un autre vélo.

Ce que dit la loi

On ne peut pas kiter son vélo à souhait. Il existe des règles imposées par la loi. Un moteur ne doit pas développer plus de 250KW et le vélo ne doit pas dépasser la vitesse de 25 km/h. Si le vélo dépasse ces critères, il sera classé directement comme cyclomoteur, donc il y aura d’autres contraintes, comme le port obligatoire d’un casque homologué. Les pistes cyclables ne seront plus accessibles et il est recommandé d’obtenir le BSR pour toute personne née à partir de 1988. La souscription à une assurance sera également obligatoire.

Les kits moteurs les plus populaires

Bafang fait partie des kits moteurs électriques pour vélo les plus populaires. Il propose différents modèles aux utilisateurs. On a par exemple le kit moteur pédalier BBS qui se décline en trois versions : BBS01, BBS02 et BBSHD. Le BBS est très polyvalent et il vous permettra d’adapter votre vélo selon les normes européennes en 250W.

  • Le BBS01 propose un bon couple et il s’adapte à toute conduite tout-terrain comme sur route. Ce kit 250W est léger et discret, et la roue est libre sans la moindre résistance au pédalage.
  • Le BBS02 B est encore plus performant et convient à tout type d’usage. La répartition du poids est très bonne. Il est silencieux, polyvalent et très rapide.
  • Le BBSHD quant à lui est hyper puissant, le couple et la puissance sont au maximum et c’est le kit le plus rapide chez Bafang.

Monter soi-même son kit ou faire appel à un professionnel ?

Les deux sont possibles. Le choix dépend après du type de kit. Certains kits sont proposés sur la toile sans la moindre notice, sans câblage et surtout non paramétrés. Ce sont souvent les kits minimalistes auxquels il faut ajouter d’autres accessoires. Et ce n’est pas tout le monde qui peut monter lui-même son kit sur son vélo. Il est nécessaire de disposer d’un certain savoir-faire mécanique, mais aussi électronique.

La qualité ne sera pas aussi la même entre les mains d’un professionnel et d’un amateur. Sur le marché on peut cependant trouver des kits complets et qui sont déjà prêts à l’utilisation. La plupart d’entre eux disposent de notice avec tous les accessoires nécessaires. Il est conseillé de toujours acheter son kit en magasin pour s’assurer de disposer d’un équipement fiable et performant.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *